• Marion Gosselin
    Habiter le mouvement : spatialité et territorialité des nouveaux nomades à Slab City, en Californie

Étiquette : Patrick Evans

Une exploration des infrastructures du Groenland urbain sur trois échelles

Comment les infrastructures influencent-elles la forme, la morphologie et l’échelle des environnements urbains nordiques ?

C’est la question que pose David Allard Martin dans son projet de recherche intitulé « Repenser les infrastructures urbaines des environnements nordiques ». Son projet de recherche propose une analyse et une comparaison des systèmes d’infrastructure des villages du Nunavik avec ceux des villes et villages de l’ouest du Groenland, afin de créer un dialogue circumpolaire orienté sur l’échelle et la forme urbaine. L’objectif du projet est de schématiser les liens qui existent entre infrastructure et urbain, dans le contexte des environnements nordiques.

À la fin-août, David s’est rendu dans l’ouest du Groenland. Son séjour de deux semaines lui a donné l’opportunité d’explorer Nuuk, la capitale groenlandaise, Sisimiut, le deuxième plus gros centre urbain du pays, ainsi que Sarfannguit, un village de pêcheurs. Par ses rencontres avec des professionnels et les autorités territoriales locales, il a eu la chance de visiter certaines installations, en plus de s’imprégner du contexte urbain groenlandais.

Sa collecte de données au Groenland lui permettra maintenant de dresser les liens qui existent entre la forme urbaine et les infrastructures des communautés qu’il a visitées, et d’entamer une analyse comparative entre le Nunavik et le Groenland.

  • Les barres d'habitations à Sisimiut
Directeur de recherche : Patrick Evans

 

La longue route vers Kuujjuaq

Dans le cadre de leur atelier d’hiver 2018 avec Patrick Evans, les dix étudiantes et étudiants en première année à la maîtrise en design de l’environnement ont organisé un voyage de recherche et de création dans le Nord québécois. La première étape de cette aventure a mené le groupe à Fermont. Pendant trois jours, diverses rencontres leur auront permis d’étudier cette ville minière, bâtie selon certains principes spatiaux provenant de réflexions sur l’architecture subarctique. Ils sont ensuite montés à bord du train Tshiuetin qui les mena à Schefferville. En plus de rencontrer les administrateurs de la ville, ils y ont fait la rencontre de la communauté innue de Matimekush-Lac-John et la communauté naskapie de Kawawachikamach. Le court séjour a permis au groupe de saisir les défis urbains importants que doivent relever ces trois communautés dans le territoire subarctique. Le voyage s’est terminé par un séjour de cinq jours à Kuujjuaq où les étudiants ont pu rencontrer la communauté inuit et visiter leurs infrastructures publiques. Ce séjour fut également l’occasion de livrer dix-neuf exemplaires du jeu Sanannguagait, en réalisant un atelier d’introduction avec des éducatrices de l’Association régionale Kativik.

Leur site web présente leurs réflexions sous forme d’articles qui mettent en lumière des problématiques et des enjeux liés au design. Leurs analyses sont présentées selon des échelles étudiées en design de l’environnement : l’objet, l’architecture, l’urbain et le territoire.

Cette expérience nordique a été rendue possible grâce au soutien logistique et financier du partenariat de recherche Habiter le Nord québécois.

Fayza Mazouz et la vision nordique de PGL

Fayza Mazouz étudiante à la maitrise, se promène dans le nord pour son projet de recherche: La vision nordique de Papineau Gérin-Lajoie Leblanc Architectes : Un imaginaire du Nord au service de l’innovation.

Résilience, rejet ou réappropriation? Quel devenir pour les projets des PGL Architectes dans le Nord Canadien?

Avec quatre édifices encore sur pieds à Iqaluit, capitale du Nunavut et un autre à Igloolik, une communauté au-dessus du 69e parallèle, la vision nordique de la firme montréalaise Papineau Gérin-Lajoie Leblanc Architectes représente aujourd’hui un volet peu discuté du patrimoine architectural nordique canadien.
Les rencontres et visites effectuées au cours de ce voyage ont permis d’évaluer la valeur de l’implication des communautés dans les différentes phases du projet, de l’époque de leur conception à aujourd’hui et de discuter des enjeux de conservation actuels.

Ce voyage a été organisé avec le support du projet de recherche Habiter le Nord québécois.

École de design

Reconnue pour son dynamisme, la qualité de son enseignement, son engagement dans la communauté et l’excellence de ses projets de recherche-création, l’École de design assure un encadrement exceptionnel pour les études de 2e cycle.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
École de design
1440 rue Sanguinet
Montréal (Québec) H2X 3X9