• Marion Gosselin
    Habiter le mouvement : spatialité et territorialité des nouveaux nomades à Slab City, en Californie

Étiquette : David Allard Martin

La 1e Bourse Jean-Roy – Société d’études et de réflexion sur l’avenir

David Allard Martin

Félicitations à David Allard Martin, récipiendaire de la Bourse Jean-Roy – Société d’études et de réflexion sur l’avenir (SERA). Par son projet de recherche intitulé Repenser les infrastructures urbaines des environnements nordiques, David s’est mérité cette première bourse dédiée à la maitrise en design de l’environnement. Le projet est une réflexion orientée autour des enjeux urbains du monde circumpolaire qui a pour objet les infrastructures municipales et leurs liens avec la ville nordique.

« Jean Roy passe en quelque sorte le flambeau aux nouvelles générations désireuses de réfléchir notre avenir individuel, communautaire et sociétal grâce à un legs fait à la Fondation de l’UQAM. La Bourse Jean-Roy – Société d’études et de réflexion sur l’avenir (SERA) permettra de souligner le travail des étudiants à la maîtrise en design de l’environnement qui, chaque jour, repensent et réinventent l’environnement qui nous entoure. […] Jean Roy laisse derrière lui une vision du monde et de l’avenir : “L’importance d’imaginer et de croire aux possibilités de l’Homme. L’importance de rêver et de ne pas toujours être dans le train quotidien de la vie. Imaginer et ensuite, agir.” »

100 millions d’idées

Réaménagement du Parc Safari : une charrette pluridisciplinaire à l’UQAM

François Racine, Jean-Pierre Ranger et Thomas-Bernard Kenniff commente la proposition d’une équipe.

Extrait tiré du texte original publié sur Actualités UQAM.

Du 10 au 19 novembre derniers, 26 étudiants en design et en études urbaines et touristiques ont participé à une charrette pluridisciplinaire visant à proposer des idées pour le réaménagement du Parc Safari. «Les étudiants devaient réfléchir au parc animalier du XXIe siècle et à sa pertinence dans le monde d’aujourd’hui», explique François Racine, professeur au Département d’études urbaines et touristique (DEUT), qui a dirigé la charrette avec des collègues de l’École de design et du DEUT.

Les propositions des étudiants étaient des plus variées. «Un projet visait à créer un endroit où toute la place serait laissée aux animaux et où les humains seraient des invités, décrit le professeur. Un autre était plus proche de la philosophie d’un écomusée et un autre encore misait sur la technologie, faisant appel à des simulations d’habitats africains ou boréals. Au final, les équipes les plus performantes sont celles qui ont su se rallier à une idée principale et bien exploiter les expertises de chaque membre du groupe.»

Les projets ont été évalués par un jury composé des professeurs Philippe Lupien et Thomas-Bernard Kenniff, de l’École de design, François Racine et Mohamed Reda Khomsi, du Département d’études urbaines et touristiques, de Jean-Pierre Ranger, et d’Anne-Carole Beauregard, architecte de paysage et directrice de projet, développement et modernisation, au Parc Safari, qui a également rédigé le plan directeur servant de canevas de base aux participants.

accéder à l’article

 

Bourse d’excellence FARE 2018

David Allard Martin

Bravo à David Allard Martin qui vient d’obtenir la bourse d’excellence FARE!

Chaque année, une bourse d’excellence de 5000$ est remise à un.e étudiant.e inscrit.e à temps plein à la maîtrise en design de l’environnement, sur le mérite de son dossier scolaire et son implication dans la vie du programme et de l’École de design.

Une exploration des infrastructures du Groenland urbain sur trois échelles

Comment les infrastructures influencent-elles la forme, la morphologie et l’échelle des environnements urbains nordiques ?

C’est la question que pose David Allard Martin dans son projet de recherche intitulé « Repenser les infrastructures urbaines des environnements nordiques ». Son projet de recherche propose une analyse et une comparaison des systèmes d’infrastructure des villages du Nunavik avec ceux des villes et villages de l’ouest du Groenland, afin de créer un dialogue circumpolaire orienté sur l’échelle et la forme urbaine. L’objectif du projet est de schématiser les liens qui existent entre infrastructure et urbain, dans le contexte des environnements nordiques.

À la fin-août, David s’est rendu dans l’ouest du Groenland. Son séjour de deux semaines lui a donné l’opportunité d’explorer Nuuk, la capitale groenlandaise, Sisimiut, le deuxième plus gros centre urbain du pays, ainsi que Sarfannguit, un village de pêcheurs. Par ses rencontres avec des professionnels et les autorités territoriales locales, il a eu la chance de visiter certaines installations, en plus de s’imprégner du contexte urbain groenlandais.

Sa collecte de données au Groenland lui permettra maintenant de dresser les liens qui existent entre la forme urbaine et les infrastructures des communautés qu’il a visitées, et d’entamer une analyse comparative entre le Nunavik et le Groenland.

  • Sisimiut
Directeur de recherche : Patrick Evans

 

David Allard Martin et Fayza Mazouz au 2e colloque étudiant HLNQ

Le 4 mai 2018, David et Fayza se sont rendus à la Maison de la littérature de Québec pour participer au 2e colloque étudiant d’Habiter le Nord québécois. Les étudiants boursiers du partenariat s’y sont rencontrés le temps d’une journée pour présenter l’avancement de leurs travaux de recherche respectifs. Sous le format de communications scientifiques, les projets les plus avancés, comme celui de Fayza, ont été présenté en 20 minutes alors que les recherches qui en étaient à leur début, comme celle de David, ont été présentées sous le format ma thèse en 180s.

Les présentations étaient suivies de périodes de discussions permettant aux professeurs et invités présents d’approfondir avec les étudiants leur sujet de recherche.

voir les communications sur hlnq

Allard-Martin, D. (2018) Repenser les infrastructures comme éléments déterminants de l’environnement urbain en milieu nordique, Mon projet en 180 secondes, présentation au Colloque étudiant, Habiter le Nord québécois, Maison de la littérature, Québec, 4 mai.

Mazouz, F. (2018) La vision nordique de PGLE Architectes. Analyse de sept projets pour le Nunavik et le Nunavut, présentation au Colloque étudiant, Habiter le Nord québécois, Maison de la littérature, Québec, 4 mai.

La longue route vers Kuujjuaq

Dans le cadre de leur atelier d’hiver 2018 avec Patrick Evans, les dix étudiantes et étudiants en première année à la maîtrise en design de l’environnement ont organisé un voyage de recherche et de création dans le Nord québécois. La première étape de cette aventure a mené le groupe à Fermont. Pendant trois jours, diverses rencontres leur auront permis d’étudier cette ville minière, bâtie selon certains principes spatiaux provenant de réflexions sur l’architecture subarctique. Ils sont ensuite montés à bord du train Tshiuetin qui les mena à Schefferville. En plus de rencontrer les administrateurs de la ville, ils y ont fait la rencontre de la communauté innue de Matimekush-Lac-John et la communauté naskapie de Kawawachikamach. Le court séjour a permis au groupe de saisir les défis urbains importants que doivent relever ces trois communautés dans le territoire subarctique. Le voyage s’est terminé par un séjour de cinq jours à Kuujjuaq où les étudiants ont pu rencontrer la communauté inuit et visiter leurs infrastructures publiques. Ce séjour fut également l’occasion de livrer dix-neuf exemplaires du jeu Sanannguagait, en réalisant un atelier d’introduction avec des éducatrices de l’Association régionale Kativik.

Leur site web présente leurs réflexions sous forme d’articles qui mettent en lumière des problématiques et des enjeux liés au design. Leurs analyses sont présentées selon des échelles étudiées en design de l’environnement : l’objet, l’architecture, l’urbain et le territoire.

Cette expérience nordique a été rendue possible grâce au soutien logistique et financier du partenariat de recherche Habiter le Nord québécois.

David Allard Martin se joint à Habiter le Nord québécois

Nos félicitations à David Allard Martin qui se joint au partenariat de recherche Habiter le Nord québécois. Grace à celui-ci, David obtiendra un financement pour réaliser un voyage d’études au Groenland en plus d’obtenir des bourses d’études pour ses quatre sessions de projets et de rédactions. Bravo!

École de design

Reconnue pour son dynamisme, la qualité de son enseignement, son engagement dans la communauté et l’excellence de ses projets de recherche-création, l’École de design assure un encadrement exceptionnel pour les études de 2e cycle.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
École de design
1440 rue Sanguinet
Montréal (Québec) H2X 3X9