• Roderic Archambault-Lavigne
    Espace public malléable

Laboratoires et groupes de recherche

BÉPI - Bureau d’étude de pratiques indisciplinées
Le Bureau d’étude de pratiques indisciplinées investigue les formes de pratique et de recherche qui détournent les conventions, qui tombent dans les entre-deux et qui se soumettent à des questions improbables. Les formes de représentation du territoire urbain, le détournement des usages, l’espace narratif, les lieux délaissés, le croisement des temporalités, les processus de design critiques, l’altérité, l’incomplet, l’incertain et l’ambivalence, sont parmi les sujets d’intérêt du Bureau. Engagés dans des formes de recherche-création diverses, les projets menés au Bureau se cristallisent par la rencontre et le croisement de multiples méthodes dont le dessin, la photographie, la vidéo, le collage, la réalisation pleine échelle, la fabrication numérique et analogue, tout comme l’écriture, l’analyse et la documentation. Les activités du Bureau sont basées sur la proposition que les promenades dans les marges et la prise de risques sont nécessaires à l’avancement des pratiques et de la recherche en design.

http://www.be-pi.ca

professeurs responsables

activités du Bureau

projets de recherche

  • CL. Ville et paysage: les lieux sans désignation dans l’invention d’un idéal. Subventions du FRQSC recherche-création et de l’UQAM
  • T-BK. L’agencement du commun par les dispositifs de partage : repenser par le projet l’aménagement des espaces publics dans le contexte montréalais de 1992 à 2017 Subventions du FRQSC recherche-création. Subventions du FRQSC recherche-création et de l’UQAM
  • CL. Représentation et construction du terrain vague : le dessin d’architecture comme outil d’investigation. Subventions du CRSH recherche-création, CELAT recherche-création

publications – monographies

  • CL. (à paraître). Finding Room in Beirut. Places of the Everyday. Punctum Books.
  • CL. (2011). À propos de l’inutile en architecture. Paris: L’Harmattan

contributions à un ouvrage collectif  / actes de colloque

  • CL. (à paraître). 42 heures de vague. Isabelle Miron, Elise Lepage (dirs.). L’imaginaire du terrain vague. Trois-Rivières: Éditions Le Sabord.
  • CL. (2018). A Slit Through Thunderous Clouds. Hala Younes (dir.). The Place that Remains. Milan: Skira, pp.120-129
  • T-BK. (2016). Practical Ambivalence : a Dialogical Approach to Design and Public Space. Havick, Klaske, Jorge Mejia Hernandez, Susana Oliveira, Mark Proosten, Mike Schafer (dirs). Investigations in Architecture and Literature. Rotterdam: Nai 010 Publisher, pp.174-182
  • CL. (2016). Configuring Beirut’s Vague Urbain. Havick, Klaske, Jorge Mejia Hernandez, Susana Oliveira, Mark Proosten, Mike Schafer (dirs). Investigations in Architecture and Literature. Rotterdam: Nai 010 Publisher, pp.184-191
  • T-BK. (2016). Practical Ambivalence : a Dialogical Approach to Design and Public Space. Havick, Klaske, Jorge Mejia Hernandez, Susana Oliveira, Mark Proosten, Mike Schafer (dirs). Investigations in Architecture and Literature. Rotterdam: Nai 010 Publisher, pp.174-182
  • T-BK (2016). Experiments in Uncertainty: Ambivalence and Alterity as Productive Encounters in Design Education. Dans Congreso Internacional Arquitectonics Network: Mente, Territorio y Sociedad, ETSAB, Barcelone, 1-3 juin. Universitat Politecnica de Catalunya. Disponible à l’adresse : http://pa.upc.edu/ca/Varis/altres/arqs/congresos/congreso-internacional-arquitectonics-network-mente-territorio-y-sociedad/abstracts/session-3/thomas-bernard-kenniff.pdf/view.
  • T-BK (2015). Éloge de l’ambivalence: Réflexion sur l’espace dialogique du Quartier des spectacles. Dans S. Harel, L. Lussier et J. Thibert (dir.). Le Quartier des spectacles et le chantier de l’imaginaire montréalais (p. 117–156). Québec : Presses de l’Université Laval.

étudiants du programme associés au Bureau

ENSEMBLE

ENSEMBLE regroupe les intérêts croisés des professeurs de l’École de design ainsi que des étudiants de la maîtrise en design de l’environnement sur les préoccupations urbaines actuelles en lien avec le design de l’environnement. Ces préoccupations touchent principalement aux relations symbiotiques entre la forme physique de la ville et les processus culturels, sociaux, économiques, politiques et environnementaux. Les questions ontologiques et herméneutiques liées à la ville, de l’artefact urbain au territoire, sont examinées selon la triple perspective de culture durable, de proximité et de transversalité propre au cadre conceptuel du programme de maîtrise en design de l’environnement. Les approches méthodologiques expérimentales, celles au croisement de diverses disciplines ainsi que les approches collaboratives sont privilégiées, tant en recherche qu’en création.

Quelques-uns des axes de recherche et de création sont :

  • les nouvelles formes et processus d’urbanité en réponse aux conditions civiques contemporaines ;
  • les théories et la conception de l’espace public ;
  • l’action et la participation citoyenne ;
  • les questions de lieu, de processus identitaires et de diversité ;
  • les paysages urbains et culturels ;
  • l‘activation et la requalification de milieux urbains existants ;
  • les écosystèmes urbains, l’écologie urbaine et la ville durable ; et
  • les relations formelles entre l’espace urbain, les nouvelles technologies et les nouvelles formes d’économies.

professeurs responsables

étudiants du programme associés au groupe

groupe 3D

Laboratoire de recherche appliquée en design et en ergonomie. Les projets de recherche sont centrés sur l’analyse de l’activité et les validations ergonomiques avec des utilisateurs. Ils visent à concevoir des objets ou systèmes d’objets plus confortables et sécuritaires pour les utilisateurs.

http://www.groupe3d.ca

professeur responsable

collaborateurs

  • Nicolas Gagné et François Ranger

étudiants du programme associés au groupe

activités du groupe

  • Analyse ergonomique du confort thermique et de la mobilité des policiers motards lors du port de la veste pare-balles et élaboration de critères pour le choix ou la conception de vestes en meilleure adéquation avec le travail des policiers motards
  • Développement et validation ergonomique d’une gamme de deuxième génération du HiTrainer Pro, un tapis d’exercice pour les entrainements à haute intensité.
  • Identification des solutions visant l’amélioration des conditions de santé et de sécurité chez les poseurs de revêtement de sol : design d’une plateforme aéroportée et d’appui-fesses
HTC 3Design

en construction

professeur responsable

Laboratoire Design + Proximité

Les travaux du Laboratoire Design + Proximité prennent la forme d’expérimentations, d’études et de projets de design qui privilégient une réflexion sur les contextes de production ainsi que sur les modes d’acquisition de produits et de mise en oeuvre des espaces en regard des enjeux écologiques ainsi que des mutations sociales et économiques actuelles.

Plus spécifiquement, le laboratoire aborde des problématiques relatives aux thèmes suivants : modes de vie et modes d’habiter, équipements et collectivités, approches prospectives en design et culture durable.

Le laboratoire s’engage également dans la réalisation de mandats spécifiques visant à soutenir des communautés disposant de peu de moyens pour la réalisation de leurs projets, mais nécessitant une expertise en design pour leur développement et leur production. Ces activités ponctuelles représentent une opportunité pour le laboratoire d’intégrer des étudiants au coeur de projets où ils peuvent mettre leurs connaissances en pratique. Le Laboratoire Design + Proximité a élaboré et développé dans ce contexte des gradins adaptés pour le nouvel espace scénique du studio-théâtre de l’Illusion, une compagnie montréalaise dédiée à la création et la diffusion des arts de la marionnette auprès d’un jeune public.


Design et développement de gradins adaptés pour le studio-théâtre de l’Illusion
collaborateurs : Simon Marcotte, Madly Fuss

professeurs responsables

activités du laboratoire

  • Outre les activités initiées par le laboratoire, certains travaux sont issus de collaborations avec d’autres groupes de recherche de l’École de design, par exemple le Laboratoire de recherche sur le design, l’architecture et le patrimoine moderne, ainsi qu’avec des professeurs ou groupes de recherche d’autres départements de l’UQAM, comme le Groupe de recherche sur l’éducation et les musées (GREM) de 2005 à 2007. Par ailleurs, le laboratoire a collaboré à une étude prospective de 2010 à 2013 avec le Centre de recherche et d’innovation en performance et la Direction action et responsabilité sociales du Cirque du Soleil et contribue également depuis 2009 aux travaux du Comité du patrimoine de la Commission scolaire de Montréal.

étudiants du programme associés au laboratoire

L’Action parallèle

L’Action parallèle est un laboratoire de recherche et de création sur l’histoire et l’actualité des pratiques du design d’événements — autrement dit de l’architecture et du design temporaires — dont les cadres de réflexion sont issus de la sémiotique, de l’anthropologie, de la sociologie, de la philosophie et de l’histoire de l’architecture et du design. On s’y intéresse à l’événement urbain dans son sens le plus large, de l’intervention ponctuelle aux manifestations politiques et culturelles, aux processus de représentation, de signification et de spectacularisation. On y interroge la nature de l’espace public et les divers rôles qu’il occupe, les formes de représentation, de réception des projets, les méthodes de construction de sens et de récits. Le laboratoire s’est engagé dans un travail d’archivage de projets organisés sur la base de leur fonction. Plusieurs interventions concrètes dans l’espace urbain montréalais y ont ainsi été réalisées dont des projets pour la Nuit blanche du Festival Montréal en lumière, le Park’ing Day, pour bon nombre d’espaces publics du campus de l’UQAM et du Quartier des spectacles, pour le Centre de design de l’UQAM, le Festival international de littérature, etc.

professeurs responsables

activités du laboratoire

  • Anne-Marie Broudehoux. Mega-events and urban image construction. From Beijing to Rio de Janeiro. Londres : Routledge, 2017.
  • Anne-Marie Broudehoux. « Urban Image Construction, Touristification and Poverty : Resisting Invisibilization and Silencing in Pre-Olympic Rio de Janeiro ». in Claire Colomb and Johannes Novy (dir.) Resistance and Protest in the Tourist City. London, Routledge, 2016.
  • Anne-Marie Broudehoux. « Mega-events Urban Image Construction and the Politics of Exclusion ». In Rick Gruneau and John Horne : Mega Events and Globalization: Capitlal, Cultures and Spectacle in a Changing World Order, Routledge, 2015, pp. 113-130.
  • Céline Poisson. « Peirce Museum ». in Espaces de savoir, Québec, Presses de l’Université Laval, 2016.
  • Céline Poisson, Abecedarium, Éditions de l’Éclat, Paris/Tel Aviv, 2013.
N360

N360 est un laboratoire de recherche-création axé sur le design d’environnements nordiques.

Alors que nous pensons souvent aux conditions nordiques comme extrêmes, atypiques, hors normes, les projets que nous développons proposent de réaligner notre perception afin de placer le Nord et les conditions nordiques au centre de notre réflexion pour élaborer un processus de design inspiré par les réalités et les cultures circumpolaire.

professeur responsable

étudiants du programme associés au laboratoire

activités du laboratoire

  • Co-organisation de la semaine de l’Observatoire arctique et antarctique à l’UQAM, Montreal, 27 février – 3 mars, 2017 (avec Daniel Chartier)
NXI Gestatio

Laboratoire de recherche-création dédié à l’analyse morphologique de systèmes complexes qui explore l’impact et le potentiel de la nature formelle de l’information numérique dans tous les domaines comportant une composante de conception ou de création.

http://www.nxigestatio.org/NXIGESTATIO/accueil_en.html

professeur responsable

pre |FABRICA| tions

L’intérêt de recherche se situe au croisement des champs de l’habitation et de l’architecture et souhaite repositionner les grandes questions du projet d’architecture domestique moderne (abordabilité, flexibilité, adaptabilité, reproductibilité, expérimentation, diffusion) au service d’un renouvellement du projet domestique contemporain. La recherche porte sur la démocratisation de l’architecture de qualité pour le plus grand nombre et concerne également les méthodes et techniques de conception et construction actuelles. Le point de vue personnel est qu’une plus grande préfabrication des composantes et sous-assemblages en usine permettra d’activer un vecteur de collaboration entre les différentes échelles et intervenants de l’industrie ce qui mènera à une meilleure qualité. À cette thématique principale s’ajoute les intérêts de recherche liés à l’architecture moderne, l’histoire de la construction et l’histoire de la préfabrication particulièrement, la flexibilité et l’adaptabilité des espaces, de la maison individuelle au logement collectif.

http://prefabricate.blogspot.ca/

professeur responsable

activités du laboratoire

  • Préparation d’un concours de design avec la Société d’habitation du Québec pour l’habitat de transition suite à des situations de catastrophe naturelle. (en cours)
  • Encadrement des maquettes pour l’exposition Papineau Gérin-Lajoie Le Blanc – Une architecture du Québec moderne, 1958-1974 – https://centrededesign.smugmug.com/Saison-20152016/Une-architecture-du-Québec/
  • Préparation d’un numéro spécial de la revue ARQ sur l’architecte Henri Brillon – numéro à venir. Sera suivi par un projet d’exposition.

étudiants du programme associés au laboratoire

Studio cube

Laboratoire de recherche/création favorisant la réalisation d’études et de projets architecturaux et urbains dans une optique de culture durable. Thématiques : infrastructures et territoires, centralité urbaine et paysage, environnements de proximité.

professeurs responsables

collaborateur

  • Yves Rouleau
autres laboratoires et groupes de recherche à l’école de design

École de design

Reconnue pour son dynamisme, la qualité de son enseignement, son engagement dans la communauté et l’excellence de ses projets de recherche-création, l’École de design assure un encadrement exceptionnel pour les études de 2e cycle.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
École de design
1440 rue Sanguinet
Montréal (Québec) H2X 3X9