• Marion Gosselin
    Habiter le mouvement : spatialité et territorialité des nouveaux nomades à Slab City, en Californie

Étiquette : Thomas-Bernard Kenniff

Inventaires urbain / Urban Inventories

« Pendant deux jours, les 21 et 22 mars 2019, vingt-quatre chercheurs-créateurs se sont rencontrés au Centre de design de l’UQAM afin d’échanger sur le potentiel prospectif de la documentation urbaine. Le colloque et l’exposition ont été organisés par le Bureau d’étude de pratiques indisciplinées, un groupe de recherche-création fondé par les professeurs Carole Lévesque et Thomas-Bernard Kenniff à l’École de design de l’UQAM. Les vingt-quatre présentations constituant le colloque ont été divisées en huit sessions, auxquelles se sont ajoutés trois conférenciers invités : Pascale Bédard, Francesco Careri et Irena Latek. »

Voir le compte rendu sur VRM

Parmi les vingt-quatre chercheurs-créateurs, quatre étaient de l’École de design : les professeurs Thomas-Bernard Kenniff et Carole Lévesque ainsi que deux étudiants à la maitrise en design de l’environnement, Marion Gosselin et Hugues Lefevbre-Morasse.

  • Organisé par le be-pi, au Centre de design de l'UQAM. Photos par David Allard Martin

Réaménagement du Parc Safari : une charrette pluridisciplinaire à l’UQAM

François Racine, Jean-Pierre Ranger et Thomas-Bernard Kenniff commente la proposition d’une équipe.

Extrait tiré du texte original publié sur Actualités UQAM.

Du 10 au 19 novembre derniers, 26 étudiants en design et en études urbaines et touristiques ont participé à une charrette pluridisciplinaire visant à proposer des idées pour le réaménagement du Parc Safari. «Les étudiants devaient réfléchir au parc animalier du XXIe siècle et à sa pertinence dans le monde d’aujourd’hui», explique François Racine, professeur au Département d’études urbaines et touristique (DEUT), qui a dirigé la charrette avec des collègues de l’École de design et du DEUT.

Les propositions des étudiants étaient des plus variées. «Un projet visait à créer un endroit où toute la place serait laissée aux animaux et où les humains seraient des invités, décrit le professeur. Un autre était plus proche de la philosophie d’un écomusée et un autre encore misait sur la technologie, faisant appel à des simulations d’habitats africains ou boréals. Au final, les équipes les plus performantes sont celles qui ont su se rallier à une idée principale et bien exploiter les expertises de chaque membre du groupe.»

Les projets ont été évalués par un jury composé des professeurs Philippe Lupien et Thomas-Bernard Kenniff, de l’École de design, François Racine et Mohamed Reda Khomsi, du Département d’études urbaines et touristiques, de Jean-Pierre Ranger, et d’Anne-Carole Beauregard, architecte de paysage et directrice de projet, développement et modernisation, au Parc Safari, qui a également rédigé le plan directeur servant de canevas de base aux participants.

accéder à l’article

 

Je veux jouer

avril 2017

Au printemps dernier, Thomas-Bernard Kenniff, professeur à la maitrise, et l’organisation Architectes de l’urgence, organisaient une charette de design dans le cadre du programme “le jeu contre la guerre” afin de concevoir un espace de jeu prototype pour les enfants syriens réfugiés dans le camp d’Ariha.
Les efforts ont porté fruit: voilà le prototype en place!

Mission accomplie au camp d’Ariha!

 

 

École de design

Reconnue pour son dynamisme, la qualité de son enseignement, son engagement dans la communauté et l’excellence de ses projets de recherche-création, l’École de design assure un encadrement exceptionnel pour les études de 2e cycle.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
École de design
1440 rue Sanguinet
Montréal (Québec) H2X 3X9