• Marion Gosselin
    Habiter le mouvement : spatialité et territorialité des nouveaux nomades à Slab City, en Californie

Étiquette : Hugues Lefebvre-Morasse

Financements CRSH : deux récipiendaires parmi nos étudiants

Hugues Lefebvre-Morasse et Léonie Hottote

Le Programme de bourses d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise (BESC M) du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) contribue au développement des compétences en recherche et à la formation d’étudiants qui ont un rendement élevé dans leurs études de premier cycle et au début de leurs études supérieures. Cette année, l’École de design est fière de compter parmi les récipiendaires deux de ses étudiants à la maîtrise en design de l’environnement : Léonie Hottote et Hugues Lefebvre-Morasse.

La notion d’échelles — concept fondateur du programme de design de l’environnement de l’UQAM depuis sa création en 1974 — est centrale à la recherche de Léonie. Considérant cette notion comme polysémique et complexe alors qu’elle prend place dans le domaine du design par sa relation avec l’humain et les objets, elle permet la transgression entre les différentes disciplines du design. Son projet de recherche-création tente de mener à l’émergence d’une définition de la notion d’échelles en design de l’environnement par l’analyse des outils de représentation graphique du projet en design.

Alliant l’analyse de l’environnement bâti et des phénomènes sociaux qui y prennent place sous la lentille des études queer, Hugues utilise quant à lui les outils propres à la culture visuelle du design pour étudier le conflit de la transgression sexuelle dans l’espace public des villes régionales du Québec. Sa recherche s’attarde aux conditions spatiales et territoriales qui rendent le phénomène possible ou qui tentent de le contrôler, espérant ainsi offrir un regard nouveau sur la place de l’Autre dans un Québec régional où la vie queer est généralement caractérisée par l’éloignement, la solitude et le manque d’espace de représentation identitaire.

Félicitation à tous les deux pour ces financements CRSH!

Inventaires urbain / Urban Inventories

« Pendant deux jours, les 21 et 22 mars 2019, vingt-quatre chercheurs-créateurs se sont rencontrés au Centre de design de l’UQAM afin d’échanger sur le potentiel prospectif de la documentation urbaine. Le colloque et l’exposition ont été organisés par le Bureau d’étude de pratiques indisciplinées, un groupe de recherche-création fondé par les professeurs Carole Lévesque et Thomas-Bernard Kenniff à l’École de design de l’UQAM. Les vingt-quatre présentations constituant le colloque ont été divisées en huit sessions, auxquelles se sont ajoutés trois conférenciers invités : Pascale Bédard, Francesco Careri et Irena Latek. »

Voir le compte rendu sur VRM

Parmi les vingt-quatre chercheurs-créateurs, quatre étaient de l’École de design : les professeurs Thomas-Bernard Kenniff et Carole Lévesque ainsi que deux étudiants à la maitrise en design de l’environnement, Marion Gosselin et Hugues Lefevbre-Morasse.

  • Organisé par le be-pi, au Centre de design de l'UQAM. Photos par David Allard Martin

Hugues Lefebvre-Morasse au colloque Sites Queer: Technologies, Spaces and Otherness

Les 7, 8 et 9 février 2019 se tenait le colloque SITES QUEER : Technologies, Spaces and Otherness à l’École d’architecture de l’Université de Puerto Rico — Río Pedras. Cette conférence internationale interdisciplinaire souhaitait explorer les multiples façons dont les espaces et les identités LGBTQ2+ sont reconfigurés, interprétés et contestés au moyen des technologies et des politiques spatiales de diverses cultures. Cette thématique résonne avec le projet de mémoire qu’Hugues développe durant sa première année de maîtrise puisqu’il s’intéresse aux espaces publics des villes régionales québécoises où certains hommes se rencontrent pour avoir des échanges sexuels anonymes. Ainsi, dans le cadre du colloque, il a été amené à présenter les premières études de cas qui ont été développées pour un projet publié dans le premier numéro du magazine Échelles et d’un nouveau projet qui s’attarde à un espace de drague anonyme montréalais et de son rapport avec les applications de rencontre géolocalisées.
L’expérience qu’Hugues a pu retirer d’un colloque international est considérable pour un étudiant de première année en maitrise, car qu’il a pu échanger avec d’autres chercheurs et chercheuses s’intéressant eux aussi aux liens entre la conception des espaces queer et les questions identitaires, d’altérité ou d’affirmation sociale et culturelle. Ce fut une bonne manière de tester la pertinence du projet qu’il développe !

École de design

Reconnue pour son dynamisme, la qualité de son enseignement, son engagement dans la communauté et l’excellence de ses projets de recherche-création, l’École de design assure un encadrement exceptionnel pour les études de 2e cycle.

Suivez-nous

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
École de design
1440 rue Sanguinet
Montréal (Québec) H2X 3X9